Pas de cigarette à la Fac… au XVIIIe siècle

 Parmi les statuts anciens de l’université San Marcos, qui n’était pas encore « Nacional Mayor », ni « Doyenne des Amériques », on trouve ce fragment rigolo:

« Personne ne fumera de cigarette, ni dans les recoins, ni dans sa propre chambre, ni dans celle d’autrui, ni dans un lieu public, ni en privé, sous peine que celui qui serait convaincu de cette faute sera dignement châtié par les punitions que le Recteur décidera… »

 Mais la santé n’est pas la préoccupation des legislateurs:

« … sans que cela signifie l’interdiction de l’usage du tabac en poudre [à priser], parce que celui-ci ne déroge pas d’une bonne engeance, ni n’est étranger aux personnes de distinction. »

Ed. Boletín Bibliográfico: Boletín de la Biblioteca Central de la Universidad Mayor de San Marcos, Lima, XVI:3-4 (déc. 1943)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :