Varia et revue web

Bonjour,

Pour meubler, quelques annonces et renvois:

  • j’ai récemment lu et apprécié une brève histoire de l’APRA sur le site Ahora… y en la historia, un article consacré à l’émergence d’outsiders lors des récentes élections présidentielles au Pérou, en Equateur et en Bolivie contenu dans la revue électronique Nouveaux Mondes, et (c’est du déjà ancien, mais mon ami Romulo m’avait demandé de le lui traduire à gros traits) une note de lecture de Loïc Wacquant sur les gangs – j’ai aussi trouvé très drôlatique la page de discussion de l’article de la Wikipedia française consacré à ce sociologue.
  • j’ai crée deux pages sur la Wikipedia française, l’une consacrée à la Bibliothèque nationale du Pérou, et l’autre sur l’Université de San Marcos. Merci à Rémi et Marion pour leur aide.
  • je prépare des billets sur les thèmes suivants: l’industrie du livre et la piraterie au Pérou; l’éthnohistoire au Pérou (et ses limites);  
  • je pense inaugurer une série d’interviews (historiens, acteurs du monde du livre, anthropologue…)
  • j’ai depuis longtemps dans l’idée de faire une série de billets consacrés aux Lieux : l’Hostal, l’Eglise (et la Chapelle de rue), le SPA, le Bordel, le Kiosque (à journaux), la Banque (et ses longues queues les jours de paie), le Marché etc.

Le Pérou, c’est quoi ? Hier, à San Marcos, un prêt de livres entre la Bibliothèque de la Faculté des Lettres et la Bibliothèque centrale (de la même université) a failli être compromis. « Il faut remplir le formulaire. Mais la secrétaire qui s’en charge n’est pas là. » -« Ah bon, madame, mais où est-elle ? » -« Esta bailando. Revenez dans un moment, on va téléphoner à la sécurité pour savoir ce qu’il faut faire. » Un mauvais café plus tard: « Nous avons téléphoné à la sécurité, on nous a dit que vous devez être escortés, puisque vous quittez le campus. » -« Mais, madame, nous ne quittons pas le campus, nous allons à le Bibliothèque centrale. » -« Mais vous devez sûrement être escortés quand même. Et ce n’est pas possible. » -Mais, madame, pourquoi ? » -« Estan bailando. » -« Mais puisque, madame, nous ne quittons pas le campus… » Il est finalement apparu que ne quittant pas le campus, nous étions libres de transporter les quinze volumes de Antonio Paulau y Dulcet, Manual del Librerio Hispano-americano, Barcelona, 1948-1968, moins deux tomes manquants, dans deux vieux cartons à bouteilles de vin péruvien. Pour information, à San Marcos est organisé un concours de danse annuel dont le titre est franchement poilant: San Marcos canta, baila y crece.

AJOUT

Le concours avait en fait lieu aujourd’hui, samedi 5 mai, et au terme d’une après-midi au suspense insoutenable, il est apparu que le vainqueur est Servicios técnicos.

Publicités

Une Réponse to “Varia et revue web”

  1. Patxi Says:

    Enorme.
    enorme.
    enorme.
    Je suis jamais parvenu a raconter ca.
    enorme. enorme.
    estan bailando.
    en bolivie igualito.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :